ALCYON – L’Épopée : Jocelyne Bacquet

Parfois, un roman devient pour moi une aventure personnelle et ALCYON, que je vais vous présenter, n’est pas juste un livre. J’ai déjà lu Jocelyne BACQUET dans une toute autre catégorie : les thrillers. J’avoue que le changement de style fut pour moi une grande surprise 🙂 mais aussi une curiosité. Alors je l’ai offert à David en version numérique … oui, ça fait un peu cobaye, mais un livre, c’est quand même un cadeau sympa non ?

Le début de mon aventure

C’est un peu plus tard que David s’est plongé dans ce que j’ai renommé les “Chroniques d’un nouveau monde”. J’ai un conjoint qui a la fâcheuse tendance à partager à haute voix les phrases qui l’interpellent et il a ensuite chroniqué ce qu’il a renommé “petit traité de collapsologie” à lire avant le grand Chaos.

A ce moment précis, alors que je l’écoutais, j’ai décidé, moi aussi, de découvrir l’imaginaire futuriste de Jocelyne. Mais comme je ne lis pas en numérique, j’ai acheté la version Broché que je me réservais pour mon anniversaire 🙂 … Ravie de mon achat, l’auteure décide alors d’aller encore plus loin et ALCYON est alors présenté en version reliée : une couverture de toute beauté, une calligraphie très agréable et le must : des enluminure à faire pâlir les moines copistes ou plus exactement le Pictor (celui qui enlumine le parchemin autour de l’écriture).

C’est dans cette dernière version, dédicacée par l’auteure, que j’ai pris un immense plaisir à la lecture. Mais mon aventure n’est pas encore terminée et je vais vous inviter à y participer. Alors suivez moi et n’hésitez surtout pas à commenter la chronique farfelues qui va suivre.

Premières lignes

“La terre était à l’agonie, totalement exsangue entre les mains des Pilleurs et des Détrousseurs, les deux grandes dynasties qui maraudaient sur la planète depuis plus de quinze siècles, seules survivantes parmi toutes celles qui avaient vu le jour après le Grand Chaos il y a de cela deux mille ans.”

Avouez que l’ambiance est posée, et bienheureux d’avoir survécus deux mille ans de bonus, dans les dynasties, les célébrations s’organisent pour commémorer la date du Grand Chaos. Au sujet des premières lignes, je vous invite à lire les premières pages disponibles gratuitement sur Amazon en suivant ce lien. Je vais vous donner quelques indices un peu plus loin dans ma chronique 🙂

Le Grand Chaos

Deux mille ans après ce grand Chaos, que reste-t-il de la population de la terre que vous et moi connaissons aujourd’hui ? Des êtres monotâches à l’état larvaire décrits par l’auteure comme des “hybrides” entre humains et quelque chose d’autres et pour tout vous avouer, ils vivotent sans pour autant faire preuve d’une intelligence quelconque. D’ailleurs, même la biologie semble réduite au minimum vital, cependant, ils sont là.

Un espoir pour tous ceux qui, à ce jour, discutent de l’extinction de notre espèce… Mais d’ailleurs, que sait-on sur ce Chaos et ce qui l’a déclenché ?

Dans ce jeu, il reste deux …

Habituellement, dans tout ce que j’ai lu ou vu jusqu’à ce jour, il y a toujours la petite phrase encourageante : Que le meilleurs gagne, à la fin, il n’en restera qu’un !!!

Dans la période qui a fait suite à ce Grand Chaos, deux dynasties peuplent ce monde : les pilleurs et les détrousseurs. Ils ont à peu de choses près la même organisation et, chose étrange, ne sont pas en guerre. Surprenant n’est ce pas ? Finalement la dévolution aura au moins ce point particulièrement positif, la survie prime sur le reste.

Leur organisation a été définie par des Codex implantés dans les Stockeurs puisque plus personne ne sait lire et que toute forme de technologie a disparu. Je vous laisse découvrir ces Stockeurs et leur apparence peu commune. Je souhaite maintenir le plaisir de votre lecture.

Mais sachez que tout n’est jamais perdu 😉

A lire de toute urgence

J’informe mes chers lecteurs que ce qui va suivre n’a pas été soumis à Jocelyne Bacquet qui préfère les surprises.

Peut-être vous êtes-vous posé la question de l’urgence ? Nous les hommes (et femmes) sommes depuis bien longtemps alertés par la communauté scientifique de notre impact sur cette planète, mais la prise de conscience n’est pas au rendez-vous.

Au mieux, la conscience de l’avenir existe mais nul n’est concerné à ce jour car la fin… C’est loin… Au pire, l’humain trouve refuge dans la croyance aveugle que la technologie nous sauvera tous (ou Bruce Willis, pourquoi pas). Ce qui est certain, c’est que la destruction libère des virus, nos prédateurs à nous 🙂

La dernière épidémie n’a pas eu l’effet escompté, bien au contraire selon moi et la déforestation continue au profit (dans tous les sens du terme) d’éoliennes aussi inutiles que polluantes. Je crois d’ailleurs que cette fameuse dévolution a déjà commencé : rares sont ceux encore capables d’une réflexion plus profonde que celle diffusée par les médias (c’est du prêt à penser).

Si la science est inaccessible, Alcyon peut se retrouver sur votre liseuse en quelques clics et peut-être que la lecture ouvrira quelques esprits : profitez-en tant qu’elle est encore accessible 😀

ALCYON – Le livre

  • Éditeur ‏ : ‎ Auteur Indépendant (15 janvier 2022)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Broché ‏ : ‎ 380 pages

Le jour où l’Homme devient un virus pour la Terre…
la Nature s’en mêle.

Un bras de fer commence alors, qui ne sera pas sans conséquences.
Deux mille années après que le « Grand Chaos » ait eu lieu, la planète est couverte de Rampants et de Grouillants, sortes d’hommes insectes à l’état larvaire.
Mais le jeu des mutations génétiques a sonné et l’on pourrait bien assister à un revirement de situation.
Et si l’Humain avait droit à une seconde chance… ?

J’ai repris ce texte de quatrième de couverture, subtile, il n’en dit pas trop mais vous révèle cependant l’éventualité d’une seconde chance. Un roman où le papillon évolue au fil des personnages, un symbole de transformation, de changement, d’espoir aussi.

« Effet papillon »

…est une expression qui résume une métaphore concernant le phénomène fondamental de sensibilité aux conditions initiales de la théorie du chaos. La formulation exacte qui en est à l’origine fut exprimée par Edward Lorenz lors d’une conférence scientifique en 1972, dont le titre était :

« Le battement d’ailes d’un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ? »

ALCYON, ce livre arrivé entre mes mains avec une histoire particulière, l’a quitté en laissant une graine culturelle qui continue à se développer. Son intérêt est multiple :

  • Le plaisir de l’aventure
  • La réflexion
  • La prise de conscience
  • Une ouverture culturelle pour ceux qui ont l’esprit curieux.

Soyons sérieux

 

Shopping

livres brochés lecture numérique

 

 

 

Pour recevoir l’exemplaire Broché (jeu de piste)

Abonnez-vous à ce Blog et lisez les premières page du roman comme indiqué plus haut. Dans quelques jours, je proposerai un jeu de piste dont le gagnant recevra l’exemplaire Broché (et pas que…)…

Pour recevoir l'exemplaire Broché (jeu de piste)  Abonnez-vous à ce Blog et lisez les premières page du roman comme indiqué plus haut. Dans quelques jours, je proposerai un jeu de piste dont le gagnant recevra l'exemplaire Broché (et pas que...)...

 

A très bientôt

Author: Angelique

Partons à la découverte du Bullet Journal. Ce système de planification fait fureur! Du mode d’emploi aux inspirations, en passant par des printables pour BuJo. Venez débuter ou continuer votre Bullet Journal avec nous !

close

Vous en voulez plus ?

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers conseils et astuces des Carnets du Bonheur, ainsi que des cadeaux exclusifs !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre [link]politique de confidentialité[/link] pour plus d’informations.

Soutenez Angelique sur Patreon !

2 thoughts on “ALCYON – L’Épopée : Jocelyne Bacquet

Bavardages, questions, discussions